Activités Ile d’Oléron

ACTIVITÉS sur L’ILE D’OLERON

LA MER ET L’EAU ÉLÉMENTS FÉDÉRATEURS
⟶ Promenades en bateaux (bateaux à moteur, voiliers, catamarans) ; de Boyardville vers Fort Boyard ou La Rochelle ; à La Cotinière (sorties pêche)
⟶ Plages Pavillon bleu sur l’océan : 10 km de la Cotinière à Gatseau. Les plages de la Rémigeasse, La Cotinière et Boyardville à l’est sont accessibles par navettes gratuites à partir du Château (en juillet et août). A Vert Bois et Grand Village : « spots » de surf, cours de surf et de chars à voile. Ecole de voile à Saint Trojan ; cours et randonnées en catamaran au port du Douhet.
⟶ Parc aquatique ILEO à Dolus : 2 piscines, pentagliss, aquagym, balnéothérapie
⟶ Centre de Thalassothérapie à Saint Trojan (plage de Gatseau)

UNE NATURE LARGEMENT ANTHROPISÉE :
⟶ Découverte du littoral en hélicoptère (Saint Pierre) ; découverte de la plage de Gatseau et du pertuis de Maumusson avec le Petit Train de Saint Trojan (12km aller-retour à travers la forêt et les dunes) ; randonnées pédestres ou à vélo (plus de 100 km de pistes cyclables) de nombreux circuits (nous mettons des cartes à votre disposition)
⟶ Découverte des milieux et des animaux : Dolus avec le Parc Myocastor (1h) et le Marais aux Oiseaux (observatoire et animations). Saint Trojan et le Marais des Bris (visites guidées). Le Jardin botanique de la Boirie dans un vieux village typique de l’île près de Saint Pierre. Il a été classé 9° des « Jardins préférés des français » il est aussi classé « jardin remarquable ».
⟶ La Maison de la Nature (au Château d’Oléron) mène différents ateliers sur l’île
⟶ Ne surtout pas perdre de vue que les paysages de l’île sont le fruit du travail de l’homme, génération après génération :
– Site ostréicole et naturel de Fort Royer à la Perrotine (Boyardville) ; l’ensemble ostréicole de la route des huîtres (pointe d’Arceau, pointe de Bellevue).
– Les marais salants: au Port des Salines (à Grand Village) un écomusée sur l’histoire de la saliculture est accompagné d’un sentier d’interprétation; à La Brée, visites guidées des marais « du grain de sel » (du 15 juin au 15 septembre)
-Les vignobles : la famille Pinard à La Brée, organise des visites guidées de l’exploitation ainsi que des dégustations.
– Les villages formés de petites maisons basses avec des escaliers extérieurs (ex de Grand Village, les Allassins) sont marqués par le manque récurrent d’eau ; les puits sont partagés mais jamais profonds car l’eau est rapidement saumâtre. La récupération de l’eau de pluie dans « les timbres » était générale (les « bassées », moins importantes, moins hautes servaient à l’alimentation des animaux).

CULTURE, CULTURES :
⟶ L’Architecture : Les Eglises romanes (XI° XIII°) sont peu nombreuses dans l’île, car les affrontements lors des guerres de religion ont entraîné des destructions importantes. L’Eglise de Saint George, la plus belle de l’île a conservé sa nef du XIII°s, sa façade (4 grosses colonnes avec des chapiteaux ornés de petites têtes humaines) et un portail (colonnes et chapiteaux sculptés de motifs végétaux et animaliers). L’Eglise de Saint Denis n’a conservé qu’une façade simple avec des décors géométriques, et des motifs végétaux. Par contre, la lanterne des morts du XII°s à Saint Pierre est remarquable : c’est un monument funéraire de style roman angevin, une tour octogonale de 25 m de hauteur totale, la plus haute de ce type en France.
⟶ Les musées : Le musée ethnographique de Saint Pierre (histoire de l’île depuis le néolithique) ; et à Grand Village le musée de la coiffe avec la Maison Paysanne (réouverture prévue en 2015 après réhabilitation)
⟶ Le Phare de Chassiron de Saint Denis (50 m au dessus du niveau de la mer) avec l’histoire de ses transformations depuis sa création en 1685 par Colbert et ses jardins en forme de rose des vents.
⟶ Théâtre d’ardoises, une tentative originale pour créer un lieu de rencontres et de spectacles dans un marais ostréicole (chenal d’Arceau à Bellevue).